espace pub

Hôtel ou logement chez les particuliers ?

Une concurrence féroce s’organise dans le secteur du tourisme avec la puissance toute récente de l’entreprise AirBNB. Le secteur hôtelier a pris de plein fouet l’émergence de l’économie du partage. Et la zone grise concernant la légalité de la location de logement privés, qui échappent souvent à la sévère taxation auxquels sont soumis les professionnels du secteur, crée des jalousies tenaces qui vont parfois jusqu’au procès. Les mairies des principales capitales touristiques telles que New York, Paris ou Barcelone tentent de légiférer et d’augmenter le nombre des inspections afin de limiter l’impact sur le marché locatif résidentiel.

Néanmoins, il est indéniable que constater que la croissance de sites tels que AirBNB a favorisé un nouveau type de tourisme plus en phase avec les locaux, plus créatifs, avec des propositions de logement qui étaient impensables auparavant tels que des location exotiques dans un bateau, dans la bodega d’Iniesta ou bien dans un stade. La créativité de ces start up a donné un coup de fouet à tout le secteur.

La simplicité du site est aussi effarante. Il est possible de trouver des codes de parrainage AirBNB sur le net pour économiser 25$ tout de suite sur la première réservation. Et en une recherche, on voit en un clin l’ensemble des possibilités offertes sur la carte. Il suffit de cliquer dessus pour voir apparaître une description du lieu et lire les commentaire concernant l’hôte.

L’un des points forts du site est qu’il est possible de laisser des commentaire sur la qualité du logement et sur l’hôte, à la manière de TripAdvisor mais avec impossibilité de tricher comme sur le célèbre site d’avis puisqu’il faut réserver pour donner un avis, préservant ainsi l’intégrité des avis.

Au niveau des prix, on constate qu’il est souvent possible de louer un logement entier pour le prix d’une chambre d’hôtel.

Pour les moins fortunés, la chambre voire la chambre partagée sont d’excellentes solutions, qui permettent de rencontrer des locaux par la même occasion. Les hôtels ont d’ailleurs compris qu’il était de leur intérêt d’inscrire leurs locations sur la plateforme d’AirBNB.

Les frais, autour de 15%, sont toutefois élevés par rapport aux autres plateformes hôtelières. Il est toujours possible de négocier un deal directement avec le propriétaire une fois la première période écoulée. Ils seront généralement ravis de le faire s’il y a de la disponibilité.

Quoi qu’il en soit, l’ex start up américaine a changé de manière durable l’offre de location saisonnière et c’est tout à l’avantage du voyageur.

Envoi en cours, veuillez patienter...

Ajouter une réponse

Votre adresse email ne sera pas dévoilé.Les champs obligatoires sont marqués avec un *